Brioche semi-complète au yaourt et à la fleur d'oranger

13 juin 2008 10:00

Voilà un bail que je n'avais plus fait de brioche et comme il me restait un yaourt de la dernière fournée en date j'ai décidé de le sacrifier sur le grand autel de la brioche, afin d'économiser du beurre et des bons oeufs... et accessoirement du gras sur les hanches !

Comme base (et oui j'ai encore fait à ma sauce!) je me suis servie d'une recette trouvée sur marmiton, j'ai eu l'embarras du choix vu qu'il n'y avait qu'une seule recette de brioche au yaourt sur le site :)

Pour une grosse brioche (+/- 15 belles tranches)

8 g de levure sèche (= 1 sachet)
400 g de farine pour pain blanc bio
100 g de farine complète
1,5 g de sel
1 sachet de sucre vanillé
25 g de la cassonade
150 g de yaourt à l'HE d'orange maison
2 oeufs moyens battus en omelette
2 cuillères à soupe d'huile d'olive
1 cuillère à soupe d'eau de fleur d'oranger
2 cuillères à soupe de lait (si besoin)

Préparation :

Mélanger ensemble tous les ingrédients "liquides" sauf le lait.

Dans la cuve de votre machine mettez les ingrédients selon l'ordre préconisé ci-dessus, le liquide en dernier.
Enclanchez le programme pain sucré.

Vérifier la consistance de la pâte après 2-3 minutes de pétrissage, si elle ne s'amalgame pas bien ajoutez le lait petit à petit jusqu'à obtenir une pâte souple.

Une fois le programme terminé, sortir la brioche et la laisser refroidir sur une grille.
Résultat : une brioche goûteuse et légère qui a superbement bien gonflé et doré à la cuisson...

Yaourt à l'huile essentielle d'orange et au sirop de riz

12 juin 2008 10:46

Avant toute chose je dois préciser que l'idée ne vient hélas pas de moi mais bien de la demoiselle qui tient le très beau (et très connu!) blog "Le confit c'est pas gras". Elle a réalisé il y a peu des yaourts à l'huile essentielle de citron avec du sirop végétal comme seul sucrant, je dois dire que j'ai été assez curieuse de goûter et qui plus est je mourais d'envie de dépoussiérer ma yaourtière.

Pour un premier pas vers la cuisine aux huiles essentielles je dois dire que le résultat est plaisant...


J'ai bien évidemment fait quelques petits changements, on ne se refait pas...
J'ai utilisé de l'huile essentielle d'orange que je trouve plus douce au goût, je n'ai mis que 4 cuillères à soupe de sirop de riz et une grosse cuillère à soupe de rapadura (sucre de canne) et 125 g de yaourt bio.

Le résultat est concluant mais pour la prochaine fois je pense utiliser en plus des "sucres", une petite dose de miel qui a pour effet de "couper" l'acidité du yaourt, cela le rendra plus doux et forcément un peu plus sucré, ce qui devrait me les faire apprécier encore plus ! :)

N.B. N'oubliez pas que les huiles essentielles sont de pures concentrés aromatiques à manier avec beaucoup de précautions ! Ne vous lancez donc pas dans des recettes de votre cru sans vous être renseignée d'abord. Par précautions on évitera de donner des aliments faits à partir de ces huiles aux enfants en bas âge. Pour plus d'infos on clique ici.

Clafoutis cerises et pommes sans beurre

11 juin 2008 10:30

Avant-hier j'ai été prise d'une envie subite de cerises mais vu qu'il était 22 heures passées j'ai du me rabattre sur un pot de cerises à la gelée... Le tout étant plus que sucré j'ai rendu les armes au quart du pot et comme je n'aime pas jeter je leur ai fait un sort à elles et à une copine pomme qui se flétrissait sur un coin de table.

Quoi qu'on en dise, le dessert est léger car ce clafoutis ne contient pas une trace de beurre, ni d'huile et cette recette c'est à Eve du blog A la bonne recette qu'on la doit et à Monsieur Lenôtre, oui rien que ça ! Je n'ai pas pu m'empêcher de rajouter un grain de sel dans l'histoire, c'est-à-dire des amandes et un mélange de sucre. Le résultat est pil-poil comme j'aime.

Pour une gourmande dont le mari n'aime pas les cerises

170 g de cerises en pot mises à égoutter
1 pomme
50 g de farine à pâtisserie
1 sachet de sucre vanillé
40 g de sucre de canne
20 g de cassonade
2 œufs
1 pincée de sel
20 cl de lait
une poignée d'amandes effilées

Préparation:

Préchauffez le four sur 200°C.

Mélanger la farine, les sucres et la cassonade avec les œufs. Ajoutez en dernier lieu le lait jusqu'à obtenir une pâte bien lisse.

Dans un plat de 23-26 cm de diamètre pas trop haut, disposez les cerises et les tranches de pommes et versez par-dessus l'appareil à clafoutis. Parsemez d'amandes et enfournez pour 25-30 minutes.

PS: Il est encore meilleur le lendemain et froid.

Confiture de fraises, à froid !

10 juin 2008 11:30

Alors que je finissais d'écrire mon billet du jour sur un clafoutis pomme/cerise réalisé hier soir (et qui était très bon!), j'ai plongé ma cuillère innocemment dans le pot de confiture fait la veille... De la confiture à froid, procédé qui me laissait plus que perplexe... Et bien je dois vous dire que c'est une véritable tuerie ce truc ! Pour ma part j'ai testé avec des fraises, belges ça va de soit, goûteuses et juteuses à souhait, le résultat est juste époustouflant !

Je ne sais pas si, avec les fraises, vous faites comme nous aussi mais à la maison quand elles ne terminent pas en morceaux sur un monceau de glace vanille, on les écrase à la fourchette en y ajoutant du sucre et on trempe des bouts de pain dedans, souvenir d'enfance qui perdure... Cette confiture a exactement le même goût, de la purée de fraises sucrée avec un très fort goût de fruits. Bon je l'avoue ça a l'air un peu niais dit comme ça mais même le chéri, confiture de fraises addict a été unanime : la meilleure qu'il ait mangée, c'est pas peu dire !


L'ingrédient "miracle" pour réaliser un gros pot de confiture c'est à la marque Tirlemont qu'on le doit, géant belge du sucre, le produit s'appelle Quick & Fruity.

J'avais entendu il y a quelques temps, une journaliste culinaire en faire la publicité à la radio, elle ne mâchait pas ses mots, le résultat était incroyable et je vous en passe. Je me rappelle m'être dit sur le moment, qu'elle devrait être un peu plus partiale dans ses commentaires, qu'elle en faisait un peu trop, puis que sûrement le produit devrait être truffé de choses pas très catholiques...

Puis, alors que je l'avais presque oublié, en faisant mes courses je suis tombée nez-à-nez avec un paquet de ce sucre spécial, avec une fameuse ristourne, une rapide lecture des composants m'indiqua qu'il n'a avait rien de vraiment suspect, comprenez rien qui ne change vraiment des sucre gélifiant spécial confiture que l'on trouve habituellement (sucre; gélifiant, pectine, acide citrique (acidifiant), régulateur d'acidité : citrate de calcium).

Le principe est plus que simple et ne nécessite que 5 minutes maximum de votre temps.

- Couper en morceaux 250 g de fruits frais (ou surgelés mais dans ce cas bien les faire égoutter)
- Les mixer, y ajouter ensuite le contenu du sachet (125 g de sucre), redonner un coup de mixer pendant 45 secondes.
- Verser en pot et laisser reposer au frigo une nuit...

Oui, oui c'est tout !

Je dois vous dire que j'étais septique quand j'ai vu la consistance de mon mélange de fruits avant repos, il était très liquide mais il avait la consistance idéale après une bonne nuit de sommeil.

Pour celles et ceux qui souhaitent plus d'infos, on clique ici.