Les végétariens sont-ils des rabats-joie ?

9 juil. 2008 13:39

Souvent nous, les "barjots" qui se refusent à manger bambi, sommes taxés de rabats-joie, d'emmerdeurs sous prétexte que la viande ne fait pas partie de notre menu, qu'à cause de nous nos hôtes doivent rivaliser d'ingéniosité pour qu'on puisse avaler quelque chose ! Un comble quand même pour une catégorie de gens qui mangent plus varié et avec un plus large choix que le commun des mortels grâce aux diverses céréales et légumineuses que boudent les carnivores
avec l'excuse que la viande apporte tout (la viande y'a rien de mieux voyons !).

Pourquoi est-ce nous qui sommes taxés d'extravagants et de "difficiles" ? Pourquoi faut-il obligatoirement aussi que la viande fasse partie 9 fois sur 10 d'un diner ? Les quiches, les tartes salées, les plats de pâtes aux légumes et compagnie c'est pourtant si bon, puis ça change ! Puis quand on y pense, les omnivores doivent obligatoirement accompagné leurs morceaux de choix
blanc-bleu-belge de féculents et de légumes, est-ce si dur à accepter qu'on peut avantageusement zapper la viande dans une des assiette au profit d'un oeuf, d'un burger de légumes ou encore en doublant les doses des deux autres ingrédients mis à disposition ?

Là je vais parler de mon cas perso, mon cher et tendre, quand je lui ai annoncé la bonne nouvelle a eu cette réaction : "T'es chiante, on va plus avoir de vie sociale de ta faute... A cause de toi quand nos potes nous inviterons à dîner un plat de pâtes à la bolo on devra décliner l'invitation parce que mèdème refuse à manger du haché, merci bien". S'en suivi une discussion plus que houleuse dont je vous épargnerai les détails rassurez-vous... mais le plus important c'est qu'à force de patience et de persuasion il a compris mon point de vue, sans pour autant l'accepter totalement mais l'honneur est sauf, on s'entend à merveille et on comprend l'un et l'autre que l'un se refuse à manger les trois petits cochons tandis que l'autre les regarde goulûment...

Chacun est libre de ses choix.

Je suis loin d'être une emmerdeuse, je pense, je cuisine même la viande mon chéri (pas la peine de crier au loup!) et si par mégarde une pichenette de sauce de viande tombe dans mon assiette je ne vais pas faire un coup d'état mais à côté de ça un truc m'agace terriblement, je suis sur que vous en avez aussi dans votre entourage, des irréductibles qui s'obstineront à essayer de vous faire avaler de la viande en stoemeling en se goussant à gorge déployée d'y être arrivé mais ignorez-les et quand vous êtes invités chez de tels énergumènes prenez les devants et proposez d'amener votre "viande". Par exemple pour les barbecues on fait de très bon steak de seitan mariné, de quorn en filets, ...

Bref : la tolérance est le maître mot en toutes situations !