Etre végétarien, aussi une question d'éthique

12 sept. 2008 09:54

Même si mon but premier en devenant végétarienne n'était pas pour soutenir la cause animale mais un mieux être question santé je vous avouerais que je regarde de près aux produits que j'utilise, que cela soit au niveau de l'hygiène corporelle que de ma maison, des produits de consommation et j'en passe.

Je savais depuis bien longtemps que des marques de produits de beauté utilisaient sans scrupules des animaux pour que l'on paraissent plus beaux, extérieurement seulement car niveau conscience, pour ceux qui s'en préoccupent, on a pas mal de sang sur les mains ! Loin de lancer une polémique, car après tout chacun est libre de ses choix et puis, faut bien se l'avouer si on boycottait totalement ce genre de produits on n'utiliserait plus rien - c'est un bien triste constat mais tellement vrai -, j'ai décidé, un peu grâce au commentaire d'anonyme (si tu te reconnais, fais-moi signe!) sur le post parlant des chips Pringles (dont la société Procter & Gamble abuse de ce genre de tests!), de vous présenter une fois par semaine des produits coups de coeur soit à éviter, accompagné dans ce dernier cas d'une alternative saine, à faire soi-même ou à acheter tout fait, et à consommer la conscience tranquille !

Si ce sujet vous intéresse, je vous conseille de vous rendre sur le site Caring Consummer (en anglais of course) qui fait un listing des "bons" et "mauvais" producteurs, aussi bien en cosmétique, qu'en alimentaire ; il existe son pendant en français Protection des animaux; le site de One Voice (en français) quant à lui recense les tests sur tous ce qui concerne les produits de beauté.

Si vous aussi, vous avez des avis, des produits ou adresses à me conseiller, n'hésitez surtout pas !

Les gestes éthiques :
- Se passer d'assouplissant (22/09)
- Consommer équitable (20/10)
- Stop aux fuites (14/11)

J'ai découvert quelque chose pire que le nutella...

10 sept. 2008 10:00

... la pâte de spéculoos ! Après Domi et Prunille entre autres, moi aussi j'ai succombé à cette délicieuse pâte - ultra calorique inutile de préciser - à tartiner généreusement sur du pain, des crêpes... ou à déguster simplement à la petite cuillère ! Pour ma part j'ai du me faire violence car 1/2 pot avait déjà succombé à ma gourmandise...

Le spéculoos est une vraie tradition ici en Belgique, il se déguste généralement avec le café, juste mouillé légèrement il fond dans la bouche, un vrai délice que l'on retrouve dans cette pâte, c'est pil-poil le spéculoos... en version molle. Affolant ! Si par ailleurs, Monsieur le fabricant du spéculoos passait dans les environs je ne suis pas contre le fait de devenir testeuse en chef de vos produits, gratos même ! :))

Mais rassurez-vous, amis français, il débarque dans le courant du mois de septembre par chez vous, comme quoi je ne suis pas totalement sadique...

Prix : 2,48 €

Tant que je suis dans le spéculoos, autant continuer sur ma lignée et vous présenter un bon p'tit produit de chez nous : les spéculoos Vermeiren. Elaborés selon une recette artisanale et avec les meilleurs ingrédients : vrai sucre candi, sucre brut de canne, farine de blé complète et de soja, épices, poudre à lever, huiles et graisses végétales non-hydrogénées... sans conservateur, sel ou colorants. Ils sont disponibles en version "traditionnelle" et en version "intégrale" dans mon colruyt chéri mais d'après leur site plusieurs autres variétés existes : biologique, traditionnel aux éclats d'amandes ou de chocolat, issu du commerce équitable.

Ils sont plus aérés que les spéculoos que l'on connait par la marque Lotus, plus gouteux aussi, il y a un je-ne-sais-quoi de plus qui est fort agréable. Ma préférence va quand même pour les traditionnels, la version aux céréales enlève ce petit goût bien spécifique aux spéculoos selon moi.

Pour en savoir plus : http://www.vermeirenprinceps.be/

Et une dernière info dans ce flash spécial spéculoos, j'ai enfin (re)rouvé des épices à spéculoos que je cherchais depuis un petit temps, en version bio même pour 1,29 € chez Bioplanet. C'est la marque Piramide qui les fabrique. Donc attendez-vous à lire dans les prochaines semaines des recettes/tests avec ces fameuses épices ! Pour info cette même marque distribue aussi des herbes et tisanes à prix démocratiques et bio mais ça sera le thème de mes prochaines découvertes de produits ! :)

Pour en savoir plus sur cette marque : http://www.piramidekruiden.nl/fr/

Tartelinettes d'apéro à la tomate

9 sept. 2008 12:00

Voici une préparation ultra rapide qui a toujours son petit effet quand on a du monde à dîner, surtout des "quiches en cuisine" qui pensent - à tort - que vous vous êtes donné un mal fou... alors qu'en fait vous êtes une parfaite feignasse tout juste bonne à étaler de la pâte feuilletée. J'exagère un chouillat, mais pas tant que ça puisqu'à mon dernier "dîner" on m'en a demandé la recette...

Pour une douzaine de tartelinettes à la tomate

1 pâte feuilletée du commerce
1 ou 2 tomates mûres*
Sel, poivre
Romarin
Sucre


Préparation :

Préchauffer votre four sur 180°C.

Coupez les tomates en rondelles de +/- 5 mm d'épaisseur.
Dérouler la pâte feuilletée, avec un peu de bol elle est conditionnée avec une feuille de cuisson qui va vous éviter de beurrer la plaque du four. Sur la pâte disposez les rondelles de tomates en laissant de 5 mm à 1 cm entre elles.

A l'aide d'un emporte-pièce ou d'un verre découpez des rondes de pâte feuilletée en laissant pour bien faire un petit bord. Sur chaque tartenilette mettez une pincée de sel, de poivre, de sucre, de romarin déshydraté (ou frais c'est encore mieux!).

Au four pour 10 à 15 minutes, le temps que les tomates soient fondantes et la tartelinette légèrement dorée et le tour est joué... vous êtes la reine de l'apéro !

* les meilleures pour cette recette sont les romaines, goûteuses et peu de jus qui s'échappent...

Je ne suis pas une desperate macaron’s girls !

8 sept. 2008 10:00

Contrairement aux Parisiennes qui trouvent des Ladurée et autres Lenôtre à tous les coins de rues, nous, les Liégeoises, ne trouvons que dans 2 boutiques de la province (Philippe Darcis)... les fameux macarons parisiens !Et vu que j'adooore ça, je me devais d'essayer !

Pour ce faire j'ai suivi au mot près une recette de Bergamotte (bloggeuse spécialisée es desserts) : le triomphe fût au bout du chemin !

Je ne vous cache pas que je suis fière comme un paon !

Pour environ 25 macarons :

76 g de sucre glace
54 g de poudre d'amandes
47 g de blancs d'oeufs
33 g de sucre très fin

Pour le "fourrage" :

crème fraiche épaisse à 5%*
lemon curd


Préparation:

Monter les blancs en neige très ferme, ajoutez le sucre fin en pluie tout en continuant de battre au fouet, jusqu'à obtention d'un mélange lisse.

Incorporer au ramasse-plat le sucre glace et la poudre d'amandes que vous aurez tamisé au préalable, mélanger bien, jusqu'à obtenir un mélange lisse et brillant.

Mettez le tout dans une poche à douille, et disposez sur un papier de cuisson des cercles d'environ 2 cm à 2,5 cm de diamètre.

Préchauffer votre four (sans l'air pulsé) à 140°C, durant ce laps de temps laisser croûter vos macarons à l'air libre.

Faites cuire 25 minutes.
Laisser complètement refroidir avant de décoller et de fourrer.

Oserais-je dire que c'était un jeu d'enfant ? :)))

* juste pour amortir :)